LA MER , LA TERRE…….

Avépozo

De Lomé à Anhéo, la partie côtière du Togo s’étend sur une cinquantaine de kilomètres.

Les larges et immenses plages de sable fin sont bordées de cocotiers, et quelques aménagements permettent aux amoureux de la mer, de s’arreter, se reposer , boire un coup,  voire même déjeuner face à la mer.

lac togo

Ces plages sont souvent vides de monde et le plaisir est total de se retrouver sur ces immenses étendues dans le calme et la tranquilité.

Sur toute la longueur de cette côte, la baignade reste dangereuse face aux rouleaux violents qui viennent s’écraser sur la plage. Bien sûr, aucune surveillance ne vient rassurer la témérité de certains.

Donc, bien sûr, peu de baigneurs et les courageux s’éloignent rarement de plus de quelques mètres du bord de plage.

Les pécheurs eux, sur des pirogues de fabrication locale, n’hésitent pas à braver la fureur de la vague et partent tous les matins à la recherche de la pêche miraculeuse. Mais les retours sont souvent peu miraculeux. La vente des produits frais ramenés d’une mer peu généreuse se fait directement sur la plage, où les femmes se regroupent pour acheter le maigre produit et aller le revendre à la ville.

Mais voilà!!!!! tout est entrain de changer!!!

Depuis des années, les ramasseurs de gravier plongent mille fois et ressortent mille fois avec leur chargement, creusant un peu plus chaque fois le bord de mer.

La récolte de gravier et de sable sera vendue pour la construction des villas en bord de mer et leur permettra de nourrir la famille.

fotos de bernardfotos de bernardAvépozoAvépozofabrication du sablefabrication du sablefabrication du sable

Et puis, il y a  deux ans, le Port Autonome de Lomé a vu son domaine s’aggrandir et un nouveau môle a vu le jour.

Balade Avépozo

Les dragueurs de sable ont pompé et déplacé des tonnes de matière pour mener à bien les travaux du port.

Résultat, certains courants ont été modifiés et la côte se retrouve elle même transformée.

De la frontière Ghanéenne au Port, les plages ont vu leur surperficie augmenter et la mer a reculé d’autant. Jusqu’ici, rien d’alarmant!! Juste des plages plus grandes!!!

Malheureusement, après le port , les courants ont ramené la mer vers la terre. En période des pluies et des grandes marées, plus de plages !!!!!!

Balade AvépozoIMG_0950IMG_1052

La mer grignote de façon vigoureuse la terre des hommes et on voit de plus en plus de constructions cotières attaquées par l’eau salée, ne laissant aucune chance de survie à ces édifices devenus temporaires.

Parce que bien sûr, les hommes se battent et tentent de conserver leurs acquis. Mais le béton, les barrières ou autres enrochements ne change pas grand chose. La nature est plus forte!!

IMG_0902IMG_0912IMG_0913IMG_1068IMG_1045

Alors bien sûr des projets gouvernementaux sont envisagés pour contrer cette avancée (épis, enrochement nombreux).

Oui, les crédits sont votés, les financements engagés, et le début des travaux est prévu à la fin du mois, comme on dit ici….. Quel mois!!!!!!

Certains désespèrent de voir leur maison tomber à l’eau…Mais bon , la mer était là avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *